DEVENIR CHRÉTIEN
QUELS AVANTAGES
À CROIRE ET À SUIVRE JÉSUS ?

Devenir chrétien et suivre Jésus booste la vie

Boostez votre vie grâce à Jésus,

un ami qui ne vous veut que du bien

Ne craignez pas pour votre liberté, c'est Dieu lui-même qui vous l'a donnée...

Sommaire de la page

Dieu existe, Dieu m'aime, Dieu veut m'aider, me soutenir, partager chaque détail de ma vie, me guider tout en me laissant entièrement libre de mes choix. Énorme !

Recevez de Jésus, si vous acceptez de le suivre en devenant chrétien,

secours et faveurs célestes durant toute votre vie

 

  • Sept vérités sur Dieu bonnes à entendre

    • Dieu, le respect maximum de chaque personne

    • Toutes les croyances de se valent pas et seul Jésus fait des miracles

    • Pour suivre Jésus, il déjà avoir saisi que l'on a besoin de lui

    • Dieu n'est pas une entité séparée de votre vie quotidienne

    • Jésus projette un horizon de bien-être

    • En Jésus, Dieu nous a tout donné

  • Dieu respecte votre entière liberté​

    • Les convertis annoncent qu'ils n'ont pas adopté une morale pesante mais qu'ils ont fait la rencontre d'un Être

      • Témoignage : jalouse de sa liberté ! Tombée éperdument amoureuse de Dieu en trois jours…

  • La vie, cela ressemble souvent à cela…

  • Boostez votre vie avec Jésus !

  • Paix Joie Amour Espérance !

    • Expérimentez vous aussi la joie de connaître Jésus

    • Le Dieu de tous, pas réservé à une élite

    • Il veut vivre avec nous

    • Jésus n'a pas sujets, il n'a que des disciples

    • Accès ouvert 24/24 7/7

    • Solidaire de chaque instant de votre vie

    • Apprenez à aimer, vous-même et les autres

    • Jésus, lui, vous sera fidèle

    • Un cœur plein de compassion pour vos souffrances

    • Vous avez l'impression d'être incompris de tous ?

    • Quand Dieu décide de dénouer l'inextricable

    • Jésus porte vos fardeaux

  • Jésus un phare dans l'épreuve

    • Votre soutien pour traverser la vie

    • Pas de baguette magique

    • Vous pensez avoir gâché votre vie ?

    • Vous croyez être trop âgé ?

  • Soyez acteur dans la lutte contre le mal dans le monde

    • N'êtes-vous pas excédé de la victoire du Mal dans le monde ?

    • Jésus, le Bien puissance méga-atomique

    • Changer de camp

    • L'Antidote

    • La petite voix qui vous dit "ne fais pas cela"

    • Jésus délivre de...

    • La crainte de la mort n'a plus de prise sur vous

    • Libération des nouveaux esclavages

    • Lutte contre les addictions et guérisons

    • Idées suicidaires ? Voici la Lumière

  • Jésus, votre vainqueur dans l'incertitude

    • Dieu est proche, Dieu ne passe pas, Dieu est sûr dans l'incertitude

  • Le Pardon du Christ

    • C'est quoi pécher ?

    • Endetté mais acquitté ! Le Lord qui remettait toutes les dettes !

    • Les vrais amis

    • Vous vous sentez seul, découragé, besoin de guérison ?

    • Rien n'est plus discret que le pardon de Jésus

    • Un bel exemple de pardon : le juge et le condamné

  • Vie éternelle

    • Votre éternité dépend du choix que vous allez faire

    • En savoir plus sur le jugement lors de votre mort, et sur l'Apocalypse, le Jugement Dernier lors du retour de Jésus

  • Et que demande Jésus en échange ?

Dieu offre la vie éternelle avec Lui, dans sa densité d'Amour qu'aucun mot humain ne peut traduire, à celui qui aura mis sa confiance en Lui et l'aura suivi en devant chrétien. Premièrement, lors de la mort, en le mettant à l'abri définitivement du Mal et de la souffrance, auprès de Lui. Deuxièmement, après l'Apocalypse, lors du retour de Jésus pour le Jugement Dernier, il ressuscitera tous les morts avant de jeter le Mal, et ceux qui l'auront préféré, dans le feu éternel.

Mais existe-t-il d'autres avantages pour votre vie ici-bas, à s'approcher de Jésus dès maintenant ? Que peut-il faire pour vous concrètement ? Ne serait-ce pas mettre le doigt dans un engrenage, un carcan bardé d'interdits ?

Et si vous preniez le risque, en lui faisant confiance, de voir enfin de vrais et beaux changements dans votre vie, que vous ne regretterez pas ?

Car le christianisme offre de nombreux avantages et aspects positifs ! Ce n'est pas une foi d'interdictions, mais alors pas du tout ! C'est le contraire. Vive la Liberté que Dieu offre !

Sept vérités sur Dieu bonnes à entendre

Rejoindre Jésus, ce n'est pas rejoindre une religion conventionnelle, figée, bloquante, formelle : c'est au contraire rencontrer une Personne qui réchauffe le cœur et agit concrètement dans la vie quotidienne.

Dieu laisse l'homme libre comme une colombe en vol

Dieu, c'est le respect maximum de chaque personne. Il ne violera jamais votre libre arbitre en vous forçant à accomplir des actes contraires à votre volonté. Dans le paradoxe de sa Miséricorde infinie, il nous laisse libres de refuser de croire à son existence, de le fuir, de lui désobéir, de nous damner, de refuser la béatitude éternelle ; il nous envoie ses grâces surnaturelles que nous pouvons néanmoins refuser. S’il n’en était pas ainsi, l’homme ne serait pas vraiment libre. De plus, il n’aurait aussi aucun mérite à choisir Dieu et à vouloir renoncer aux séductions de l'ennemi Satan qui, lui, veut nous entraîner, sans même que nous nous en apercevions, dans sa mort éternelle.

Seul Jésus fait des miracles

Toutes les croyances ne se valent pas et seul Jésus fait des miracles. Jésus est le seul à nous amener vers l'Unique Dieu qui est et veut être Notre Père, un Dieu d'Amour, de Joie, de Justice qui nous a créés pour nouer une relation personnelle avec chacun d'entre nous et nous a offert une planète de toute beauté.

Jésus est le seul qui, depuis 2000 ans, confirme par la Puissance de son Agir (conversions inattendues, guérisons miraculeuses, morts revenus à la vie) – qu'il est le Fils du seul et unique Dieu de l'Univers. Ces signes et prodiges montrent que la religion chrétienne n’est pas une idéologie, mais une réalité..

Ni Bouddha, ni Mahomet ne peuvent, et ne pourront jamais, en dire autant, car ils sont pure inspiration humaine.

Actuellement, on assiste à un raz de marée de conversions au christianisme, notamment en Afrique et en Asie, et en particulier chez les musulmans. Des légions d'ex-athées, communistes, bouffeurs de chrétiens, taulards, personnes de la pègre, anonymes, juifs, confirment eux aussi, non seulement l'existence de Jésus, mais Sa Puissance, clamant haut et fort qu'ils ont fait LA RENCONTRE de leur vie. Écoutez-les si ce n'est pas encore fait. Leurs témoignages figurent dans les pages de ce site figurant sous l'onglet Dieu existe-t-il de ce site.

Homme sciant la branche sur laquelle il est assis

Pour suivre Jésus, il faut avoir saisi que l'on a besoin de lui car il est le seul à pouvoir nous sauver*. Sauver les hommes d'eux-mêmes, de leurs mauvais penchants, de leur folie qui leur fait scier la branche sur laquelle ils sont posés. Il est le seul à leur ouvrir son Cœur brûlant d'Amour pour les combler et leur insuffler l'espérance ; à les restaurer peu à peu tels que Dieu les avait rêvés et créés avant la faute originelle. Le seul qui, dans le chaos et le désordre de la vie et du monde, nos tristesses et angoisses, trace un chemin droit vers la Lumière, car il est lui-même la Lumière. Le meilleur exemple est celui des nouveaux convertis qui, après avoir découvert que Dieu existe, qu'il les aime, pètent le feu, la joie, l'espérance !

Dieu n'est pas une entité séparée de votre vie quotidienne. La présence de Dieu n’est jamais quelque chose d’abstrait, de déconnecté de ce qui nous préoccupe ou qui préoccupe nos contemporains. Il est au contraire passionné de votre vie ordinaire, au courant du moindre détail, et il attend votre accord pour vous rencontrer et vous conseiller au mieux de vos intérêts présents et futurs.

Femme ressentant le bien-être de suivre Jésus

Jésus projette un horizon où le bien-être humain sera priorisé. Pour lui, le centre de la bonne nouvelle est l’arrivée de son Royaume où se dessine le bien-être de chaque personne.

 

En Jésus, Dieu nous a tout donné, le pardon, un chemin de vie, l'espérance de la gloire.

*Pour comprendre comment et pourquoi Jésus sauve, ceux qui ont zappé sont invités à lire la page "pourquoi avons-nous besoin d'être sauvés ?".

Dieu respecte votre entière liberté

Homme libre bras ouverts dans les nuages pastels

Jésus a reçu mission du Père de prendre soin de chacun de nous : l’Évangile montre que, si Dieu invite tous les hommes à croire en son amour, il ne force personne à accepter ce salut gratuit, et il respecte le choix de chacun. La foi est une démarche individuelle, c’est la réponse à l’offre de Dieu, qui attend que vous lui ouvriez votre cœur. Le monde qui a rejeté et crucifié Jésus continue à mépriser son amour. Mais Dieu est patient, il continue d’appeler tous ceux qui le désirent à venir vers lui, par Jésus.

 

Rejoindre Jésus garantit une vie de joie car pleine d'espérance, d'absence de crainte de la mort, une vie renouvelée car éclairant différemment les conjectures, les événements. Il peut donner à votre vie une heureuse perspective. Certes, il ne manque pas d’incroyants qui respirent la joie de vivre et qui trouvent des raisons d’exister dans leurs activités.

Alors « Qu’est-ce que j’aurais en plus si j’étais chrétien ? ». Beaucoup pensent : « Toute une panoplie d’obligations ; les dix commandements de la loi, les commandements de l’Église. Loin d’acquérir quelque chose, je perdrais une partie de ma liberté. »

 

Or il suffit d’interroger les convertis pour s’apercevoir que la découverte de l’Évangile ne signifie pas d’abord pour eux l’adoption d’une morale pesante, mais la rencontre d’un Être qui vient d’abord combler leur soif de joie, d’absolu, d’être aimé, qui donne un sens à l’existence et qui offre enfin, au bout de cette vie, sa poursuite dans une vie éternelle. Joie du chrétien, parfois contagieuse ! Et ce bien que les chrétiens soient d’abord des hommes et femmes qui partagent joies et peines comme les autres.

Témoignage : jalouse de sa liberté  !
Tombée éperdument amoureuse
de Dieu en trois jours...

Dieu libère de toute chaîne

Voici quelques extraits du témoignage d'Alexia Vidot, journaliste, ex-athée avant sa rencontre avec le Christ, qui voyait Dieu comme un carcan, le christianisme comme un bunker d'interdits risquant de restreindre sa liberté.

 

Indépendante, libérée et seul(e) maître à bord

« J’étais extrêmement jalouse de ce que je pensais être ma liberté, jusqu’à me rebeller à la moindre atteinte, voire menace. Je me voulais autonome, indépendante, libérée de tout déterminisme et de tout lien, y compris celui de la nature, seul maître et seigneur à bord de mon existence. »

 

Une Présence

« Le christianisme n’est pas la religion d’un livre, encore moins d’une loi, mais d’un Dieu personnel, vivant et vivifiant.  Mais d’une Présence. »

« J’ai bien plutôt choisi librement de m’engager dans une relation sérieuse avec cette Personne – Dieu – dont j’étais tombée amoureuse  en l’espace de trois jours, presque au premier regard. »

 

Pas d'interdits

« J’aime à dire qu’en choisissant le baptême, je n’ai pas signé au bas d’une longue liste de préceptes et d’interdits, de dogmes et de principes, de droits et de devoirs. Je n’ai pas adhéré à une doctrine ou à des valeurs ni adopté un style de vie ou une sagesse. »

 

« Je n’ai pas espéré rejoindre une communauté d’appartenance, rassurante et confortable, avec son jargon, ses signes distinctifs et ses coutumes identitaires. »

 

Dieu est patient et la réponse de chacun est libre

« Dieu sait qu’il faut du temps pour charmer, apprivoiser et conquérir une âme, l’arracher à sa conduite mauvaise. Et même si celle-ci s’entête à se fermer aux à-coups répétés de la grâce, le Seigneur continue. Il ne se lasse ni ne désespère jamais de l’homme. »

Pissent en forme de cœur avec graines qui s'envole

Dieu s'est fixé une seule limite

« "Notre cœur est sans repos tant qu’il ne demeure en toi." Tant qu’il n’y demeure pas, nous ne serons jamais en paix. Et Dieu non plus. Il continuera de nous chercher et de nous ramener à lui par tous les moyens. Tous ? Presque. Dieu s’est fixé une seule limite : respecter notre liberté. S’il la violait, il se violerait lui-même. Et si nous y renoncions, nous nous renierions nous-mêmes – la liberté est inhérente à notre humaine condition et à notre vocation divine. Car si Dieu nous a créés libres à l’origine, c’est pour que nous le connaissions et l’aimions librement – « l’amour ne se paie que par l’amour », affirme saint Jean de la Croix dans son Cantique Spirituel. »

​Dieu est celui qui connaît le mieux le prix de notre liberté

« Venez et voyez » est bien le maître mot de Jésus. Dans l’Évangile, il n’a cessé d’inviter à la conversion et à sa suite, mais il n’y a jamais obligé personne. Il a un tel respect pour la liberté humaine qu'il laisse grand ouvert son enclos. « Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et sortira, et trouvera un pâturage », assure le Bon Pasteur (Jean 10, 9) qui ne garde pas ses brebis prisonnières de son bercail, de son amour. Son Royaume ne grandit que par attraction, jamais par contrainte : « Et moi, une fois élevé de terre, je les attirerai tous à moi. » (Jean 12, 32). Preuve en est qu’il s’est laissé conduire à la mort comme un agneau à l’abattoir – le Crucifié connaît mieux que quiconque, le prix de notre liberté. »

 

Alexia Vidot, Comme des cœurs brûlants, l'extraordinaire témoignage des convertis

La vie, cela ressemble souvent à cela...

Dans la vie il y a des tempêtes

La tempête

On se sent parfois noyé

La noyade

Homme au bord du vide

Le bord du vide, du gouffre

Jeune femme se sentant seule au monde dans la foule

La solitude

Homme sur un pont dans le brouillard

Des odeurs de souffre dans le brouillard

Quand la vie est un chaos

Le chaos

Difficulté de la vie, femme se sentant impuissante

Le sentiment d'impuissance

Boostez votre vie avec Jésus !

Feu d'artifice de la vie boostée avec Jésus

Rejoindre Jésus, c'est :

  • savoir qu'on a été désiré par Lui de toute éternité. C'est se sentir profondément aimé, d'un amour infini et éternel ;

  • ressentir une joie incommensurable et envahissante : Dieu existe, Dieu m'aime, Dieu veut m'aider, me soutenir, partager chaque détail de ma vie, me guider tout en me laissant entièrement libre de mes choix. Énorme !

  • être conscient que quelles que soient les épreuves que je traverserai, ce sera avec lui, qu'il me soutiendra de sa grâce, j'en ressentirai concrètement les effets et je verrai pas les difficultés avec la même perspective qu'auparavant ;

  • reprendre en main votre vie, Jésus va vous le permettre et vous guérir peu à peu, si vous le lui permettez, de ce qui vous nuit, en usant de sa médecine douce ;

  • recevoir durant sa vie terrestre, si vous devenez chrétien, tant de grands secours et faveurs célestes !

  • avoir la certitude que le Créateur de toute chose, qui a le pouvoir de restaurer les hommes, mais aussi la planète, à leur état d'origine, réparant tout le mal, toutes les erreurs, destructions, pollutions, le fera un jour, lorsqu'il estimera que le temps est venu. Tous, nous assisterons à cette merveille.
     

Jésus, c'est une réponse à votre

  • Besoin de comprendre pourquoi vous êtes sur cette terre, besoin d’absolu, d’amour, de vie intérieure, de communautés à taille humaine, de certitudes, de participation et d’engagement

  • Désir de devenir plus vrai, plus juste, plus beau, de stopper la progression du mal dans votre vie et son expansion dans le monde

  • Peur de l'avenir, angoisse de voir l'humanité aller dans le mur et la planète être détruite de façon irrémédiable

  • Crainte de la mort qui va s'éteindre lorsque vous comprendrez qu'il n'y a pas de mort éternelle pour ceux qui choisissent Jésus et le suivent, et que Dieu fait toujours ce qu'il dit, or vous l'expérimenterez personnellement lorsque vous aurez fait sa rencontre. Les épreuves ne sont rien par rapport à ce que vous allez vivre  ensuite avec Lui, lorsque vous aurez franchi le passage de la mort. C'est là que votre vraie vie commencera ! Et il vous réserve une place. Il a proclamé que l'homme n'a pas idée de la merveille que Dieu prépare à chacun pour l'après. Attendez-vous déjà à cet amour atomique qu'il va vous offrir à ses côtés, et à revoir ceux que vous avez aimés.

Unique sauveur, Jésus met les chrétiens en sécurité

Laissez Jésus, unique Sauveur, vous mettre en sécurité

Rejoindre Jésus, c'est aussi savoir que Dieu va vous parler personnellement et directement :

« Dieu s’est révélé à Moïse dans le tonnerre, les éclairs, et le son de trompe. (…) Alors oui, l’histoire d’Israël est riche en théophanies spectaculaires...mais Dieu aime plus que tout se manifester tout en douceur, dans l’obscurité, l’intimité d’un cœur aux aguets, attentif, en éveil et réveillé. (…) Aux heures les plus silencieuses, la nuit surtout, ou au petit matin, j’entendais Dieu, directement, sans intermédiaire – il pouvait enfin m’adresser sa Parole, car l’oreille de mon cœur n’était plus parasitée par une multitude de fréquences différentes. »

Alexia Vidot, ex-athée, Comme des cœurs brûlant, l'extraordinaire témoignage des convertis

Paix Joie Amour Espérance !

Cœur ardent en flammes de Jésus messager universel de l'amour

Jésus est le messager universel de l'amour, le secret de la paix, du bonheur.

Et ce n'est pas un slogan, c'est la réalité. Si chacun dans le monde appliquait l'amour de l'autre préconisé par le Christ, le monde actuel serait déjà paradis ! Son message est limpide.

Dieu est parfait dans sa manière d'aimer

Il aime tous les hommes. Il a sacrifié son Fils Jésus Christ pour eux. Dieu aime toujours le premier, et continue d'aimer même quand aucun amour ne lui répond

Sa tendresse est toute gratuite et sans frontières. Il n'y a pas de frontières, dans le cœur de Dieu, entre les bons et des méchants. Il n'y a pas de cercle de privilégiés, car tous ont le privilège d'être aimés, Dieu ignore les frontières entre les hommes et entre les groupes. Dieu n'enferme jamais un homme dans son passé, et à toute heure il nous rejoint pour œuvrer en nous, sans reprise, sans lassitude, dans le sens de la vie, de l'élan, de l'espérance.

Expérimentez vous aussi la joie de connaître Jésus

Les juifs messianiques (juifs qui croient en Jésus Messie) chantent et dansent leur joie de connaître Jésus (images tournées à Jérusalem, artiste : Sarah Liberman)

Jeune femme joyeuse sur fond rose
Jeune fille en l'air faisant du hip-hop
Hommes asiatiques avec le sourire aux lèvres
Jeune fille sautant en l'air au bord de la mer
Homme âgé avec chapeau de paille souriant
Jeune homme noir sautant sur skate avec poussière rose
Quatre jeunes hommes sautent en l'air sur une plage
Jésus aime aussi les rappers

Le Dieu de tous, qui n’est pas réservé à une élite

Dieu offre sa joie et son amour à tous, sans exception. Avec Lui, et uniquement avec Lui, tous les hommes sont égaux. Car « nul  n'est en dehors de la tendresse et de l'amour de Dieu » (Père Albert Ouedraogo). Il est le Dieu de tous, sans exception.

Il est notamment le Dieu de ceux à qui l'on ne fait pas attention, qui n'ont pas droit à la parole, ceux dont on n'attend rien, qui n'ont aucun pouvoir, aucun moyen de se faire valoir et de se faire entendre, ceux qui sont mis, bien souvent, au ban de la société ou jugés : les SDF, les jeunes qui vivent dans des communautés à l’écart, les drogués, les miséreux du quotidien, les prisonniers…

 

Tous les hommes, même les incroyants, même les méchants et les injustes, etc., peuvent compter sur son soleil et sa pluie, et donc aussi attendre les récoltes et espérer pour l'avenir. Il ne va pas privilégier les croyants au détriment des non-croyants, ce serait contre sa nature. Mais il écoute les prières...

Jésus l'ami des jeunes
Jésus aime toute les ethnies

Jésus, l'ami des jeunes

de toutes les ethnies

Femme au look marginal aimée par Dieu
Une mère brandissant son bébé joyeusement sur une plage

des marginaux

des familles

Jésus le Dieu des hommes de toutes les confessions religieuses, même des musulmans

des personnes d'autres confessions, etc.

Jésus sauve un enfant dans la tempête de la vie

Dieu veut vivre avec nous

Au cours d’une journée, combien d’occasions se présentent où Celui qui nous donne la vie veut nous montrer qu’il est là, proche, bienveillant, qu’il nous garde du mal et nous délivre… Présent dans tous les détails de notre existence, il est toujours prêt à écouter nos interrogations, peut-être un cri dans l’urgence d’une situation délicate. Car certaines circonstances peuvent rendre l’instant qui passe lourd, difficile à gérer, éprouvant… Or Jésus veut nous consoler, il frappe à la porte de notre cœur pour nous décharger de nos fardeaux, essuyer nos larmes, entendre nos peines, nos soucis, il veut nous délivrer de ce qui rend l’instant présent pénible et, dans nos tempêtes intérieures, nous inonder de sa paix.

La couronne de Jésus roi qui ne veut que des disciples, pas des sujets

Jésus n'a pas de sujets : il n'a que des disciples ; il ne contraint personne et ne veut que des volontaires ; mais son offre de la vé­rité engage l'homme bien plus intensément que l'autorité des rois. Un souverain, en effet, se contente d'obtenir un comportement extérieur et se soucie fort peu de régner sur les cœurs, tandis que la vérité dont Jésus est porteur prend tout l'homme : intelligence, cœur et volonté ; elle fait appel à sa liberté et rejoint son besoin de trouver un sens à la vie. La vérité venue de Dieu apporte une lumière sur l'homme et sur le monde, elle propose une route de fidélité.

Jésus à l'écoute d'un jeune homme prostré au bord d'un lac

Jésus ouvre un accès à Lui  24/24 7/7

Les opérateurs télécom rivalisent sur tout le globe terrestre pour installer des structures d’accès à internet. Il reste pourtant un canal de communication que nous sous-utilisons tous : la bande passante en est illimitée, le forfait est gratuit, la disponibilité de l’interlocuteur est garantie 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. L’interlocuteur ? Dieu lui-même ! Il est à notre écoute. C’est une ligne où nous pouvons trouver une réponse aux questions fondamentales : bonheur, justice, mais également une réponse à nos soucis et nos difficultés du quotidien.

Jésus réconfortant une jeune femme désespérée les mains dans la tête

Jésus solidaire de chaque instant de votre vie

Dans Jésus, nous rencontrons non pas la statue d’un dieu, figée, arrogante et lointaine, mais nous pressentons le mystère d’un Dieu vulnérable et proche. Il est solidaire de nos cœurs frémissants de peur ou d’angoisse, de nos larmes salées de chagrin, de nos fièvres virales ou morales… Satan, lui, nous enfonce dans la tristesse, l’angoisse, la dépression, la jalousie, la frénésie de jouissance, l’envie de tout prendre sans donner, etc.

Jésus aime tout son peuple

Avec Jésus, on apprend à s’aimer soi-même et à aimer les autres

Jésus nous apprend à nous aimer nous-mêmes et à aimer les autres sans chercher notre intérêt, et à ne souhaiter du mal à personne. Aimer les autres, c'est faire des efforts pour reverser sans cesse sur le monde l'amour reçu de Jésus, et dire sans cesse à Dieu la détresse du monde.

Jésus vient sauver une personne tombée dans un puits

Jésus prouve sa fidélité

Jésus vous prouvera sa fidélité jusque dans les détails les plus humbles de votre vie. Et cela vous surprendra. C'est son amour qui sera vainqueur, et ses promesses paieront toujours au centuple la foi qu'il vous demande. La vie est au bout ; c'est lui qui nous l'assure. Ce qu'il demande, c'est de tenir l'épreuve en faisant fond sur lui. C'est par la constance que l'on porte du fruit. C'est par la constance qu'on laisse agir Jésus lorsqu'il veut, par lui-même, être vainqueur du monde.

Jésus prenant dans ses bras et consolant un homme accablé et qui pleure

Jésus a le cœur plein de compassion

« Le cœur de compassion de Jésus fond devant la souffrance de la plus humble créature. Il se montre d’un accueil sans limites vis-à-vis de tous. Il se met à la portée des personnes qu’il rencontre, il vibre à leurs douleurs, soulage toutes les misères qui se présentent à lui. Oserez-vous, vous aussi, côtoyer Jésus pour bénéficier de son inestimable amour ? » (Père Jean-Paul Musangania, assomptionniste)

Jésus soulage la peine d'une femme dans la tristesse

Jésus, celui qui comprend tout

Avez-vous un chagrin que personne ne comprend ? Il est si personnel que vos proches y restent étrangers ? Plein d’amertume, allez directement à Jésus, qui ne repousse personne. Exposez-lui tout par la prière, même vos ressentiments. Il vous connaît. Il comprend votre souffrance, il apaisera votre cœur, même si votre situation reste inchangée.

 

Ce qui sauve, de la nuit, de la tristesse et de la solitude, et dans les situations les plus périlleuses, c'est de croire en ce que Jésus peut faire, et de croire qu'il le fera pour nous.

Il vit à jamais, c’est un Dieu tout-puissant,

Il te répondra, viens à lui simplement,

Quand tout semble noir, triste et désespéré,

Sais-tu que là-haut, tu n’es pas oublié ?

Dieu sait si bien ce qui te semble lourd,

Qui te fait mal, te trouble chaque jour.

Il connaît tes besoins, ta peur du lendemain ;

Avec mon Dieu, tu sais, tout ira bien.

I. Hörnberg, traduction H. Lepczynsk

Et parfois, votre situation changera, croyez-le ! Nous avons été témoins, et le proclamons sur ce site, de l'intervention de Dieu dans les pires situations, sans espoir, inextricables. En un instant, elles ont été dénouées d'heureuse façon. Dieu écoute, Dieu exauce, Dieu montre Sa Puissance… en toute discrétion. Pourquoi pas pour vous ?

Jésus porte un jeune homme accablé par son fardeau

Jésus porte vos fardeaux

Dans toutes nos détresses, il nous réconforte, puis à notre tour, nous pouvons réconforter tous ceux qui sont dans la détresse. Cet amour infini qui unit le Père et le Fils, Jésus veut le faire partager à tous ceux qui croient en lui.

Quel que soit le fardeau : misère du corps, blessure du cœur, doute de l'esprit ; d'où que vienne la tristesse : d'un passé encore à vif, des déceptions d'aujourd'hui ou d'un avenir humainement sombre, la consigne de Jésus est la même :

« Venez à moi, redit Jésus, et moi je vous donnerai le repos !

Venez à moi, vous qui pliez sous le poids de l'épreuve, vous qui pleurez un être cher, car je viens habiter votre solitude.

Venez à moi, vous qui êtes las de vous donner et de vous oublier, car avec moi, cette mort sera féconde.

Venez à moi, vous que la haine a chassés de votre pays, de votre maison et des horizons de votre enfance, car avec moi vous serez dans le pays de Dieu. »

Le Christ veut habiter votre cœur et attend que vous le lui ouvriez pour vous soutenir par la puissance de son amour. « Notre amour humain est faible, il a besoin de la force de l’amour fidèle de Jésus », dit le pape François

Jésus, un phare dans l'épreuve

Croix lumineuse dans un ciel clair se reflétant sur l'eau
Jésus apaise les tempêtes pour aider les hommes à les traverser au cours de leur vie
Femme debout enserrant une croix pour se mettre à l'abri, noir et blanc

Jésus sera votre soutien pour traverser la vie

Quelles que soient les épreuves que vous devez affronter, il est là avec vous pour vous aider à les traverser et à en diminuer l’impact sur votre moral, notamment parce que vous ne les voyez plus sous le même angle qu’auparavant. Il vous soutient et pardonne vos erreurs. La vie peut être accablante en raison des contrariétés, des épreuves, des maladies. Mais le Christ se propose de traverser avec nous la vie, qui est ce "pont" vers l’au-delà, pour reprendre un mot de sainte Catherine de Sienne. Cette femme de caractère a puisé, dans la communion avec Jésus, « le courage de l’action et cette expérience inépuisable qui la soutient dans les heures les plus difficiles, même quand tout semblait perdu ». (pape François).

Non pas en nous mettant à l'abri, dans une sorte de bulle d'espérance. Non pas en nous dispensant de l'effort, de la constance, de la fidélité. Non pas en nous libérant de la solidarité avec les nôtres qui souffrent ; mais en nous offrant la joie du Royaume en même temps que sa loi d'amour et sa présence, et en nous faisant prendre un chemin de douceur. « Venez à moi, vous qui pleurez de ne pouvoir pardonner, car je suis doux et humble de cœur. »

Suivre Jésus oblige à passer par une porte étroite

Pas de baguette magique

Rejoindre Jésus ne vous épargnera donc pas les difficultés et souffrances de la vie. Il n'exaucera pas toutes vos demandes ou prières, car Dieu ne verse pas dans la magie et n'est pas à nos ordres. Mais Dieu exauce les prières, parfois différemment et/ou plus tard. Rien de ce qu'il se produit dans la vie de chacun ne lui échappe, et ce jusque dans le moindre détail. Aussi, ce qu'il permet que chacun ait à vivre, joie ou peine, est toujours destiné au Bien, le vôtre et celui des autres. Toujours, même s'il est parfois excessivement difficile de le comprendre. C'est pourquoi il arrive qu'on se révolte. Puis, lorsqu'on réalise, ultérieurement, qu'il avait bel et bien raison, et ce à plusieurs reprises, on intériorise enfin Sa Grandeur, Sa Sagesse, ce qu'il nous a épargné de souffrances en ne voulant pas exaucer ce que nous lui demandions car Lui savait à quoi cela nous mènerait. On apprend peu à peu à lui faire confiance même dans les plus grandes épreuves de la vie.

L'intelligence limitée de l'homme ne permet pas de saisir au moment même les détails du plan que Dieu a pour chacun et pour l'ensemble de l'humanité.

N'attend pas d'être en train de couler pour crier à Jésus

Vous pensez avoir gâché votre vie ?

Nombreux sont ceux qui disent : « J’ai gâché ma vie ». Ils ont taillé maladroitement dans le marbre de leur destinée. Que reste-t-il de leurs efforts et de leurs espoirs ? Ne désespérez pas ! « Confie-moi ta vie, que tu estimes ratée, dit Jésus Christ, je la transformerai à la gloire de Dieu. » Jésus sait transformer en chef-d’œuvre ce que nous avons abîmé.

 

Il paraît que lorsqu’une personne se noie, elle se débat souvent si violemment qu’elle empêche les sauveteurs de la tirer de sa situation. Dans la vie, on se noie parfois dans ses problèmes, ses souffrances et son passé, et on se débat contre Dieu. Pourtant lui seul est capable de nous sauver. Et si vous arrêtiez de vous débattre et laissiez agir le divin Sauveteur ?

Mains jointes d'une femme âgée, il n'est jamais trop tard pour rejoindre Jésus

Vous croyez être trop âgé ?

Quand il s'agit des réalités de l'au-delà, de l'amitié avec Dieu dans la vie éternelle, même la fin des choses et le soir de la vie peuvent être signes d'espérance. La manière dont on donne à Dieu les années du grand âge ou de l'inaction, la joie que l'on apporte à servir dans l'ombre, la liberté de cœur avec laquelle on range l'un après l'autre les outils que Dieu avait donnés, tout cela rend témoignage à la vie de Dieu, à la puissance de son amour, à la fascination de sa gloire. Une amie protestante disait : « Ma mère est dans une maison de retraite depuis plusieurs années. Elle prie. Elle me dit : "J'ai beaucoup de travail" ». Elle prie pour le monde. Pour les inconnus, les anonymes du monde entier.

Soyez acteur dans la lutte
contre le mal dans le monde

Puissance de la croix de Jésus qui brise toute chaîne du mal dans le monde
Eau en vagues concentriques

N'êtes-vous pas excédé de la victoire du Mal dans ce monde ? Soyez acteur, et pas spectateur

Suivre Jésus, c’est proclamer sa victoire de l’Amour sur le Mal et y contribuer ! Une noble tâche. Cette victoire définitive est programmée dans les Évangiles, et Dieu vous propose d’y jouer un rôle actif. Il ne veut pas nous sauver sans nous. Il le pourrait, mais il veut nous y associer. Finalement, c’est un honneur qu'il nous fait.

La main de Jésus se pose au-dessus d'un SDF pour le protéger de la pluie

Jésus, c’est le Bien puissance méga-atomique 

Avec lui, chaque cœur est un petit royaume de Dieu sur la terre, et vous êtes certain, en le suivant, de contribuer, à votre mesure, à l’avancée du Bien sur la terre, au détriment du Mal. Il démultipliera l'effet de vos petites prières qui se transformeront en Bien, déjà pour vous-même, mais aussi pour votre famille, vos amis et des inconnus. Quelque part sur terre, il étendra Sa main et fera bénéficier quelqu'un de la prière que vous venez de faire. Vous deviendrez ainsi de plus en plus riche de cette générosité qu'il vous aidera à développer et vous ressentirez intensément votre participation au Bien, comme si vous faisiez partie d'une ONG universelle. C’est tout le paradoxe de Dieu. On se dit qu’une petite prière ne changera rien, mais aux yeux de Dieu elle vaut de l’or, il la transforme immédiatement en Bien en multipliant ses effets. Dieu aime qu'on soit solidaire et moins égoïste. Au moment du jugement de votre âme, juste après votre mort, cela aura du prix à Ses yeux.

Lumière du Fils de Dieu passe à travers les rayons du soleil en forme de croix

Suivre Jésus, c'est changer de camp

C’est passer du camp du maître de ce monde auquel vous apparteniez, c'est-à-dire Satan, dans le camp de la lumière du Fils de Dieu. Ensuite c'est accepter la Seigneurie du Christ sur votre vie. Il vous donnera le pouvoir de changer de comportement, de mentalité, en travaillant à votre salut. Tout en restant vous-même.

Jésus stoppe le mal de sa main puissante

Jésus est l’Antidote au mal par excellence

Il est l’Antidote au mal qui rend les gens insensés, désobéissants, égarés, asservis à diverses convoitises et voluptés, vivant dans la méchanceté et la jalousie, détestables, à ceux qui se haïssent l’un l’autre. Ce portrait nous ressemble un peu...

Jésus fait entendre sa voix "ne fais pas cela"

La petite voix qui vous dit "ne fais pas cela"

Ce n'est pas lui qui permet que l’on fasse le mal car chacun a toujours le choix et la petite voix, la conscience que Dieu a mise dans chacun, nous avertit, bien souvent. Mais des années d’errance font parfois que cette petite voix, on ne l’entend plus. Il est peut-être temps pour vous de l’écouter.

En sachant que Dieu fera toujours en sorte que le mal qui vous arrive ou que vous faites ait finalement un impact positif sur vous ou la personne victime. D'ailleurs, vous-même êtes aussi victime du mal que vous faites.

Jésus délivre et guérit des peines d'abandon, de trahison

Jésus délivre

  • D’une expérience pénible d’abandon ou de trahison dans le passé.

  • D’une mauvaise image de vous-même ou d’un sentiment d’insécurité.

  • D’attentes irréalistes envers le mariage, les relations amoureuses ou d’amitié.

  • D’un mensonge auquel vous croyez, sans le savoir.

  • D’une attitude possessive.

  • D’un désir malsain de tout contrôler.

Ne laissez pas votre passé et vos erreurs vous empêcher d’aller de l’avant. L’ennemi, lui, va tout faire pour vous enfoncer. Or tout le monde peut changer en bien. Faites-vous vacciner par un vaccin divin : l’amour de Jésus qui se répand dans votre cœur.

Grâce à Jésus, fini la crainte de la mort, Jésus tend la main pour franchir le passage

Avec Jésus, la crainte de la mort n’a plus de prise sur vous...

....puisque la mort est un simple passage vers une vie d’éternité avec lui, dans LA densité d’amour ultime, celle que l’on recherche en fait toute sa vie, bien souvent dans le conjoint, la compagne, le travail, sans jamais être comblé néanmoins. Il manque souvent "le petit quelque chose".

De la main de Jésus en croix tombe du sang qui brise la chaîne de tout esclavage

Jésus aide à se libérer de l’esclavage

Par-dessus tout, l’humanité reste esclave de celui que la Bible appelle Satan. Lui, “le chef de ce monde” domine sur tous depuis l’entrée du mal au jardin d’Éden. Son but est de nous conduire vers la mort éternelle.

Mais le Christ est venu pour nous arracher des mains de ce grand possesseur d’esclaves. Il offre à celui qui se repent et met sa bonne volonté à le suivre et à faire le bien, non seulement la liberté, mais aussi un avenir éternel dans la maison de son Père. Il est élevé, le prix que Jésus a dû payer pour nous acquérir la liberté : le prix de sa propre vie !

Le croyant, libéré de l’emprise de Satan, son pire ennemi, se met alors au service de Jésus Christ, librement et avec joie.

Jésus… a passé de lieu en lieu, faisant du bien et guérissant tous ceux que l’ennemi avait asservis à sa puissance.

Jésus guérit des addictions, seringue avec aiguille en forme de croix

Jésus aide à lutter contre les addictions et guérit

Le commerce des esclaves a été aboli et devrait avoir disparu de la surface du globe… Mais d’autres formes d’esclavage existent : drogue, alcoolisme, réseaux sociaux…

Or Jésus est le maître de toutes les addictions, quelles qu'elles soient. Avec lui, vous pourrez être vainqueur. Demandez-lui son aide, luttez ferme, persévérez, chutez, relevez-vous, hurlez-lui votre désespoir, votre détresse, puis… assistez à votre propre victoire (lire des témoignages sur les pages Témoins directs : Miracles de conversion).

Dans l'obscurité, croix lumineuse de Jésus qui aide ceux qui songent au suicide

Jésus est la Lumière de ceux qui songent au suicide

« Pourquoi est-ce que je devrais vivre », se disent certains ? Vous êtes malheureux, votre vie vous paraît insupportable. Peut-être avez-vous traversé un deuil, une maladie, des échecs, des abandons ? Vous vous sentez seul… à tel point que la mort vous paraît peut-être comme une porte de secours et vous fascine.

Au cœur de votre détresse, nous vous crions un message d’espérance : vous êtes aimé ! Voulez-vous accepter de vous laisser aimer – tel que vous êtes, maintenant – par quelqu’un qui a donné sa vie pour vous ? C’est Jésus !

« Jésus est mort ! », direz-vous. Oui, c’est vrai. Mais il est ressuscité, il vit éternellement pour ne plus jamais mourir. Aujourd’hui, maintenant, vous pouvez lui parler. Il vous écoutera. Tournez-vous vers lui avec une confiance totale, dites-lui votre souffrance, tout ce que vous vivez. Appelez-le au secours… Ce sera votre prière. Il vous  comprendra et vous répondra. Jésus est tout proche de vous, plus proche qu’aucune autre personne, parce qu’il est Dieu. Il peut et il veut vous consoler. Avec Jésus, votre vie a un sens, elle n’est pas une goutte d’eau dans l’océan, mais elle est précieuse pour lui. Il vous aime, il veut vous sauver et vous donner une espérance. Certaines situations douloureuses ne changeront pas, mais vous goûterez la paix. 

Sur la page Suicide de ce site, lisez le témoignage de Seth qui a failli commettre l'irréparable.

Jésus, votre vainqueur, sûr dans l'incertitude

Homme à l'abri d'une croix contre laquelle le diable dragon crachant du feu ne peut rien
Jésus marchant sur l'eau, rien n'est impossible à Dieu

Dieu est proche, Dieu ne passe pas. Dieu est sûr dans l’incertitude

Le mensonge originel qui avait séparé l’homme de son Dieu est démasqué. Nous en sommes libérés. Chacun peut se tenir debout, en vérité. La face du Seigneur vous  éclaire, son nom vous restaure. Et rien n'est impossible à Dieu quand il décide de nous associer à la victoire de Jésus et à son œuvre de vie.

Le monde connaît des soubresauts, en ce début du nouveau millénaire ; nous percevons le désarroi de tant d'hommes et de femmes, de tant de jeunes, qui ne trouvent plus de repères face à un avenir qui leur semble menaçant ; et les chrétiens se surprennent parfois eux-mêmes à retomber dans la crainte, comme sous le coup d'un esprit de servitude (Rm 8,15).

« Mais le Christ est plus fort que tout désastre. En Galilée, il a marché sur les eaux du mal et de la mort. Par sa Passion, il marchera de nouveau et définitivement sur elles. » (Sœur Véronique Thiébaut, religieuse de l'Assomption).

Peu importent vos limites et vos misères, peu importe la fragilité du petit germe de votre foi, aussi minuscule soit-il, ou absent même. Peu importe l'insécurité et les soucis qui sont passagers. "Celui" qui germe en vous est plus vivant et plus fort que toutes les énergies qui désintègrent le monde et le cœur des hommes.

Le Pardon du Christ

Le pardon de Jésus est comme un oiseau s'envole des mains d'une femme dans un paysage lumineux
Jésus épure les dettes des pécheurs comme on brûle un billet de banque

C'est quoi pécher ?

C’est faire quelque chose – que ce soit par un acte, une parole ou même une pensée – en contradiction avec le caractère parfait et saint de Dieu. 

Il offre le pardon complet : endetté, mais acquitté !

Un riche propriétaire britannique fit un jour poser dans son domaine une affiche signée de sa main sur laquelle était écrit : « Lord Crowe sera dans son bureau le premier jour du mois de mars de 9 h à midi, pour effacer totalement les dettes de tous ceux qui lui doivent de l’argent et qui n’ont pas les moyens de payer. » L’annonce surprit beaucoup : on s’attroupait devant l’affiche, on discutait, on doutait, on se moquait…

 

Le jour fixé, à l’heure dite, Lord Crowe s’installa à son bureau. Tout le monde était venu devant sa demeure, mais personne n’osait entrer, par crainte du ridicule. Un couple se décida. Le Lord accompagné de son intendant l’accueillit avec bienveillance. L’intendant leur remit une quittance pour toutes leurs dettes, puis les fit entrer dans une salle voisine en leur imposant de ne pas se montrer avant midi.

 

Au dehors, on attendait toujours. Ce n’est que lorsque le couple sortit, leur quittance à la main, que tous voulurent entrer à leur tour. Mais il était midi, et donc trop tard !

 

Cette histoire peut faire sourire… Elle dépeint pourtant la manière dont beaucoup répondent à l’offre de pardon et de salut que Dieu propose. Pour en bénéficier, il suffit de croire en Jésus Christ. Chacun de nous a une dette envers Dieu à cause de son état de pécheur devant lui. Dieu offre son pardon à tous. Mais son offre doit être acceptée par chacun. Dieu respecte la liberté de chacun.

Jésus guérit le paralytique passé par le toit par ses amis

Les vrais amis

Jésus est à Capharnaüm, une ville située près du lac de Tibériade, en Galilée. Une foule accourt près de lui dans la maison, mais elle est si dense qu’il n’y a plus aucune place et il est difficile de s’approcher. Cependant, voilà un homme paralysé qui veut rencontrer Jésus : il sait que lui seul peut le guérir, car Jésus a fait de nombreux miracles dans la région. Mais comment s’approcher ? La foule est là, qui obstrue le passage. Et il ne peut pas se déplacer tout seul ! N’aurions-nous pas dit : « Laissez tomber » ?

Au contraire, ses quatre amis, avec une foi persévérante, vont le porter sur un brancard, faire une ouverture dans le toit de la maison, et le descendre ainsi devant Jésus. Il le guérit et lui donne une grâce bien plus grande : il lui pardonne ses péchés.

Lire ce passage des Évangiles sur la page Prière et méditation chrétienne.

Arbre mort dans un lac tons pastels comme une personne découragée

Vous vous sentez seul, peut-être découragé, vous avez besoin de guérison dans votre âme, vous aimeriez trouver quelqu’un pour partager vos soucis : ne laissez pas tomber. Allez à Jésus, cherchez-le avec persévérance. Comment ? Dites-lui tout ce qui vous préoccupe, en lui parlant tout simplement avec vos mots, sans faire de phrases compliquées : c’est la prière. Il se fait trouver de ceux qui le cherchent. En particulier, il répond au besoin fondamental de notre âme, sans lequel il ne peut pas y avoir de véritable paix : il pardonne.

Jésus pardonne à Marie Madeleine

Rien n'est plus discret que le pardon de Jésus

L’apôtre Pierre a renié son ami Jésus trois fois, malgré lui, le jour de la condamnation à mort de Jésus. Conscient et peiné de sa faute, il était dans un grand état de tristesse. Après sa Résurrection, Jésus, dans sa hâte de pardonner et de retrouver son Pierre d'autrefois, est venu à sa rencontre, lui a soufflé les mots de l'amitié à dire. Souvent la conversion commence au moment où l'on se laisse faire par la délicatesse de Dieu.

Balance de la justice sur fond bleu

Un bel exemple de pardon : le juge et le condamné

Charles Colson (1931-2012) est un ancien conseiller du président Nixon, compromis dans l’affaire du Watergate et emprisonné ensuite durant plusieurs mois. Devenu chrétien, il se consacre à l’évangélisation dans les prisons américaines.

À son groupe “Amitiés Prison” se joignent souvent des visiteurs bénévoles, pour faire connaître l’Évangile aux prisonniers. Après une de ces visites, au moment de passer au contrôle de la sortie, Colson constate qu’un des bénévoles, le juge Clément, n’a pas suivi le groupe. Mécontent, il revient sur ses pas et le trouve dans la cellule du détenu James Brewer.

« Juste une minute, dit le visiteur à Colson. C’est important. Vous savez, c’est moi qui ai condamné James à la peine maximale. Mais maintenant il est mon frère et nous avons besoin d’une minute pour prier ensemble. »

« Je restai pétrifié sur le seuil de la cellule, raconte Colson. Devant moi il y avait deux hommes ; l’un avait le pouvoir, l’autre n’en avait aucun ; l’un était un Blanc, l’autre un Noir ; le premier avait condamné le second. »

Partout ailleurs que dans le royaume de Dieu, ce détenu aurait été prêt à se jeter sur celui qui l’avait envoyé dans cette cellule. Mais là ils étaient d’accord, et leur visage reflétait une extraordinaire expression de bonheur tandis qu’ils priaient ensemble.

En sortant de la prison, le juge Clément, très ému, m’expliqua qu’il avait prié pour Brewer chaque jour depuis qu’il l’avait condamné, quatre ans auparavant. 

Vie éternelle

Le chemin de Jésus est celui qui mène à la vie éternelle

Votre éternité dépend du choix que vous allez faire

 

C’est pendant que nous sommes sur la terre que Jésus a le pouvoir de pardonner les péchés et de donner la vie éternelle à celui qui se repent et décide de le suivre en changeant ses comportements mauvais.

L’enfer n’a pas été créé par Dieu pour l’homme, mais pour le diable et ses démons. Cependant ce sont les hommes (et les femmes) qui choisissent d’y aller en obéissant à Satan plutôt qu’à Dieu. L’homme (la femme) a été créé (e) libre de ses choix. Votre éternité dépendra du choix que vous allez faire, de votre comportement durant votre vie. Cette question est pour vous capitale et ne la repoussez pas à… trop tard.

Car outre le jugement de votre âme devant Dieu qui interviendra au moment même de votre mort, aura lieu, lors du retour de Jésus, le Jugement Dernier. En effet, lorsque le Ressuscité se manifestera de façon visible par tous sur toute la terre, la période de la grâce sera terminée et il sera trop tard pour être délivré du jugement qui va tomber sur le monde.

Mais à tout homme qui aura été sauvé par Son Fils, Dieu réserve un trésor dans le ciel qui surpassera toutes les attentes de ce monde. Dieu le réalisera au jour de la gloire par des chemins connus de lui seul, mais qui sont autant d'inventions de son amour de Père.

Dieu se plaît à surprendre, et toute son œuvre porte la marque du paradoxe. Tel est son style qui nous dépayse et nous prend en porte-à-faux, nous qui avons l'habitude de tout calculer selon ce qui se voit…

 

Plus de détails sur l'offre de vie éternelle de Dieu sur les pages Que se passe-t-il au moment de la mort et Retour de Jésus.

Et que demande-t-il en échange ?

Jésus bras ouverts souriant et accueillant

« Sans rien cacher de ce qui est profitable, j’ai prêché, j’ai enseigné, publiquement et dans les maisons, en insistant… sur la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus Christ. » (Actes 20, 20-21)

Les deux côtés de l’Évangile

La bonne nouvelle du salut présente deux aspects :

- d’un côté, la sainteté de Dieu qui ne peut tolérer le péché et se doit de le sanctionner de façon pédagogique, comme un Père,

- de l’autre, la grâce de Dieu qui pardonne à celui qui se repent.

 

« Pour être sauvé, chacun doit reconnaître qu’il est pécheur et accepter le salut rendu possible par le sacrifice de Jésus Christ, Fils de Dieu, à la croix. Si l’on oublie le premier de ces deux côtés, on ne prêche pas l’Évangile de la Bible. On se contente de bercer les gens de paroles agréables à entendre. On parle de l’amour, de la bonté et de la miséricorde de Dieu. Quant au péché, on rassure tout le monde en affirmant que “Dieu est si bon qu’il pardonnera…” Ce message apaisant endort les consciences. Mais c’est tromper de ne pas parler de la justice de Dieu [lire sur ce site, le passage consacré à la Justice de Dieu sur la page Que se passe-t-il au moment de la mort ?] et de l’horreur qu’il a du mal. C’est un faux Évangile, qui occulte la gravité du péché et la sainteté de Dieu, tout aussi réelle que son amour.

 

Le vrai Évangile déclare à l’homme qu’il est pécheur, perdu, et qu’il mérite le jugement divin. Son orgueil a du mal à admettre ce message dont le résultat, lorsqu’il est reçu dans la conscience et le cœur, est de produire d’abord une tristesse et une repentance salutaires (2 Corinthiens 7. 10), et non de la joie. Mais Dieu est amour, et l’Évangile est bien une bonne nouvelle, car il nous explique que Jésus a pris nos péchés à sa charge et en a subi le châtiment. C’est alors avec une grande joie que le croyant peut dire : “Le Fils de Dieu… m’a aimé et… s’est livré lui-même pour moi” (Galates 2. 20). » 

Jésus a dit : «  Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur. » (Matthieu 25, 23)

Vous avez bien compris que nous sommes tous pécheurs. Mais il ne faut pas négliger ce que Jésus a dit : « Soyez saint comme votre Père est saint ». L'exigence de sainteté, ce n'est pas une option. On ne peut pas continuer tranquillement à pécher en connaissance de cause sous prétexte que de toute façon, on est pécheur, donc qu'on n'est pas à ça près...

Soyez Victorieux sur le mensonge, vivez dans la Vérité

 

Jésus ne vous demande rien de plus que :

  • de le faire entrer dans notre vie, notre cœur,

  • de se faire baptiser pour recevoir son sceau et l'accepter officiellement, devant tous, et sans honte, comme ami, frère, Sauveur.

  • une volonté active de se mettre sur le chemin du bien, c'est-à-dire de la bonne volonté, et comme il sait combien c'est difficile, il distribue faveurs et grâces aux chrétiens pour les aider

  • notre confiance.

S’il était demandé beaucoup d’activité aux hommes en échange du salut, Dieu ne serait pas juste, les personnes faibles ou handicapées seraient éliminées. Beaucoup d’argent ? Les pauvres n’auraient rien à apporter. Une grande intelligence ou beaucoup de connaissances ? Les moins doués seraient exclus.

 

Suivre Jésus suppose une victoire de chacun sur ses mensonges. Le message de Jésus est plein d’amour et de miséricorde (pardon), sans sévérité, mais aussi sans concession. Donnez-lui le feu vert, tout simplement !

 

Le peu qui vous est demandé – vous reconnaître perdu, accepter Jésus pour Sauveur, lui confier la direction de votre vie, vous faire baptiser si vous ne l'êtes pas et vous mettre sérieusement à le suivre en faisant le bien, lire sa Parole (Évangiles) – est à votre portée. Pourquoi ne pas vous décider aujourd’hui ?

Jésus vit en moi, et je vis en lui.

Jésus attend mon amitié, et je m'appuie sur la sienne.

Jésus compte sur moi, et je compte sur lui.

Jésus parle en moi, et je lui parle.

Jésus trouve sa joie en moi, et ma joie est en lui.

Jésus prie en moi, et je prie en lui.

Jésus m'aime, et j'essaie de l'aimer.

 

Avec Dieu

  • Vous régnez dans cette vie. (Romains 5, 17)

  • Vous marchez en nouveauté de vie. (Romains 6, 4)

  • Vous vivez pour Dieu. (Romains 6, 11)

  • Vous portez du fruit. (Jean 15, 1-7)

  • Vous ne vivez plus sous la condamnation. (Romains 8, 1)

  • L’Esprit Saint vous conduit en toute saison. (Romains 8, 14)

  • Vous êtes son enfant. (Romains 8.16)

  • Vous avez un héritage, celui de Christ lui-même. (Romains 8, 17)

  • Vous êtes plus que vainqueur. (Romains 8.37)

  • Rien ne peut vous séparer de l’amour de Dieu. (Romains 8, 38-39)

Là où règne la haine, il apporte l'amour ; là où les hommes se déchirent, il propose sa paix ; là où les hommes trébuchent dans les ténèbres, il resplendit comme la Lumière du monde.

Rencontrer Jésus, c'est chaque jour quelque chose de très simple, mais aussi, chaque jour, un événement qui se grave dans les yeux et dans le cœur.

 

Jésus, une bulle de paix, de joie, d’amour, un message d'espérance dans les soucis du coude à coude quotidien !