HOMMAGE PHOTOS À
SAINTE MARIE MADELEINE

Marie Madeleine au pied de la croix mérite qu'on lui rende hommage

Crucifixion, peinture de Lous Bréa. Marie-Madeleine est au pied de la croix, à droite, en manteau rouge, à droite, la Vierge Marie étant à gauche, en noir, soutenue par Saint Jean et une autre sainte femme.

Comme Marie-Madeleine a dû aimer Jésus ! Elle lui devait tant.

Car elle seule, et Lui, savaient d'où Il l'avait tirée, de quel abîme tapissé de fange putride.

Pardonnée, guérie, libérée, elle L'a suivi sur tous les chemins de Palestine avec d'autres saintes femmes, Jésus leur permettant de l'accompagner, attitude allant contre toutes les traditions de l'époque, faisant de Jésus un avant-gardiste, un quasi-révolutionnaire.

Fidèle jusqu'au pied de la croix et au petit matin à la pierre du tombeau, ainsi a été Marie-Madeleine.

Lorsque Jésus est ressuscité, c'est à elle, une femme qui plus est, et non pas à l'un de ses apôtres, qu'il a fait l'honneur de se manifester en premier (après sa mère, la Vierge Marie), faisant de Marie-Madeleine l'apôtre des apôtres, en récompense, sans doute, de ce grand amour et de la fidélité qu'elle Lui démontrait.

Car Jésus ne se laisse distancier en rien : c'est toujours lui le plus généreux, le plus fidèle.

Au XXIe siècle, à la Sainte-Baume (près de Saint-Maximin, dans le Var), Marie-Madeleine attire à elle pèlerins (foi ardente) et païens (il se passe d'éblouissantes et hallucinantes conversions à la Sainte Baume, voir le blog du site) pour les diriger vers L'Astre Éternel, celui pour lequel elle vit depuis 2000 ans : Jésus-Christ.

Marie Madeleine, le parfum coûteux répandu sur les pieds de Jésus...

Cliquez sur les photos pour les agrandir et faire défiler

ce diaporama de photos de Marie-Madeleine commentées.

À la Sainte-Baume,
Marie Madeleine à l'aide des femmes dans la tristesse
d'un avortement ou d'une fausse couche
chemin de consolation de la Sainte Baume
Logo mère de la miséricorde

Un « Chemin de la Consolation » a vu le jour sur le sanctuaire de la Sainte-Baume, menant du calvaire à la grotte de Sainte Marie-Madeleine, émaillé de paroles et méditations et qui, en un pèlerinage tout aussi intérieur, aboutit au rocher de la grotte basse, sur lequel  les parents qui  le désirent peuvent faire apposer une plaque portant une date et le prénom de leur enfant non-né. Ils y trouvent également  la possibilité de rencontrer un frère dominicain, ou de contacter la fraternité Mère de Miséricorde pour un prolongement de cette démarche d’apaisement.

Car la fraternité propose aussi des week-ends  ou des  retraites de 5 jours « Session Stabat »  (la Sainte-Baume abrite ces dernières depuis une dizaine d’années) dont les fruits patents de paix retrouvée et de conversion sont très encourageants.

 

Mère de Miséricorde est une « association de fidèles de droit diocésain », reconnue en 2002 par Mgr Carré, évêque d’Albi. Fondé en 1981 par deux jeunes médecins Chrétiens, Mère de Miséricorde propose de se mettre au service des personnes confrontées à l’éventualité d’une IVG ou à ses conséquences. La vocation de Mère de Miséricorde est de promouvoir la dignité de toute vie humaine, de la conception, à la mort naturelle.

Ci-dessous, un lien vers la page Avortement de ce site. 

Tombeau du Christ Jérusalem

Les plus belles et rares photos de Terre Sainte d'avant 1900 et d'aujourd'hui, notamment des photos de Magdala

Copie écran du site internet de Magdala

Le site internet en anglais de Magdala, en Terre Sainte

Grotte de la Sainte Baume

Plus d'informations sur le Sanctuaire de la Sainte-Baume où la présence de Sainte Marie-Madeleine est perceptible et génère beaucoup de conversions

Copie d'écran de la page Facebook de Magdala

La page Facebook de Magdala, en anglais

Entrée de Duc in Altum à Magdala

Informations, photos et liens concernant le site de Magdala en Terre Sainte

Noli me tangere

Pour en savoir plus sur Marie-Madeleine, un excellent article