SATAN
VOUS ENTRAÎNE
À VOTRE INSU 
VERS LA
MORT ÉTERNELLE

DANS DES SOUFFRANCES SANS FIN

satan-contre-jesus.jpg

Réagissez ! Confiez votre vie et votre cœur au Christ !

Sommaire de la page

  • Vous avez un ennemi redoutable et insoupçonnable : il  prévoit pour vous une mort atroce éternelle ; il fera tout pour vous entraîner avec lui dans sa chute, et si vous ne réagissez pas, lorsque vous vous en apercevrez, il sera sans doute trop tard

  • Le monde, l'humanité, la terre croulent sous le mal qui s'amplifie de façon paroxystique, comme dans un accélérateur de particules

    • Quand le mal est valorisé, quand le bien est pris pour une faiblesse

    • L'avis du philosophe Edgar Morin : « Nous n'avons pas la conscience lucide que nous marchons vers l'abîme »

  • Mais Dieu veille en filigrane et son plan s'exécutera car il fait ce qu'il dit

  • Le diable et son plan pour vous en images, mais Jésus est prêt à vous secourir. Relevez-vous le défi de la course pour votre vie éternelle ?

Satan dragon fait pleuvoir son feu sur l'homme

Mort atroce et souffrances éternelles,
le rêve du diable pour vous

Bonne nouvelle, donc, Dieu n'est pas un mythe, une fable que les hommes ont inventée pour se rassurer. Il existe. Il veut nous sauver. Mais pour bien comprendre l’enjeu de toute votre vie, il faut saisir que l’ennemi, Satan, et ses sbires, existent aussi. Satan est aussi connu sous d'autres noms différents : Belzebuth, diable, de Lucifer, de bouc, d'adversaire. Il porte aussi le chiffre 666.

Vous riez, peut-être ? Si oui, pensez au vaudou, aux marabouts, aux pratiques occultes et de sorcellerie, aux fausses religions, qui se développent dans le monde, etc., et rendez-vous sur la page Le diable existe-t-il si vous ne l'avez pas encore lue.

Ne sous-estimez pas cet ennemi qui est très puissant et qui, surtout, connaît bien chaque homme, ses défauts, l'angle sous lequel il est facile de l'attaquer. Mais Satan n’est pas aussi puissant que Jésus. Car Jésus est Dieu alors que Satan n'est qu'une simple créature de Dieu.

Le combat Satan versus Jésus a déjà eu lieu il y a 2000 ans

Le vainqueur, c’est Dieu, qui, en toute liberté, par Jésus, s'est incarné dans un homme, pleinement homme et aussi pleinement Dieu, s'abaissant infiniment, pour devenir serviteur des hommes, humble, pauvre, plein d'amour et obéissant. Jésus qui a racheté – par amour pour Son Père et pour les hommes – l'orgueil, la désobéissance et la méchanceté, péchés du monde sous l'influence de Satan.

Depuis que Dieu le Père a agréé le sacrifice de Son Fils et l'a prouvé en le ressuscitant, l'ennemi et son équipe infernale, se sachant vaincus définitivement aux cieux, et sur terre dans un futur très proche (puisque l'arrivée de Jésus a signé le début des derniers temps) n'a de cesse de faire chuter l'homme encore et encore. Il décuple de hargne pour perdre définitivement le plus grand nombre possible d'hommes en leur faisant multiplier les fautes (ne pas croire en Dieu, être égoïste, etc.) afin de les empêcher, à la mort, de pouvoir demeurer avec Dieu.

Satan sait que ses jours sont comptés

Au retour de Jésus, lors du Jugement définitif, il sera jeté définitivement dans l’étang de feu, avec les autres démons et ceux qui n'auront pas voulu de Dieu. Dieu le Père restaurera alors le monde dans son état initial : le jardin d’Eden.  Jésus inaugurera alors son Royaume éternel d’amour et de paix. Ouf ! On a hâte que cela arrive. Dans cette attente, Satan est le prince de la terre… pour ceux qui le choisissent. Or, tous, nous le choisissons plus ou moins au cours de notre vie. Et surtout, la plupart d'entre nous, et particulièrement selon les critères inversés du XXIe siècle où le mal est devenu bien, et le bien, devenu mal, le choisissons sans même nous en apercevoir. Et c'est cela, le drame.

 

Pourquoi Dieu tolère-t-il cela ? Est-il un pervers pour nous laisser mijoter dans notre misère alors qu’il pourrait briser Satan dans la seconde et nous libérer enfin de cette fâcheuse tendance à faire le mal que l’ennemi nous inspire en nous harcelant à chaque instant ? Pas du tout :

  • Dieu n’a pas eu besoin de nous pour nous créer et a envoyé Son Fils pour nous sauver, mais il ne donne pas dans l’assistanat et souhaite que nous soyons aussi acteurs, aussi modestement soit-il, de notre propre sauvetage

  • Dieu fait s'étendre le Royaume, le Royaume de Son Fils, petit à petit, au fil des siècles, amassant de plus en plus de croyants

  • Dieu laisse à chacun d'entre nous le temps, durant sa vie, de faire le bien et de venir à Sa rencontre

  • Dieu veut que tout le monde soit sauvé

  • Dieu a envoyé Son Fils pour vous sauver, et vous suffit de suivre ce Fils pour être sauvé, que voulez-vous de plus ?

​L'objectif du diable est de faire se perdre le plus d'hommes possible

C'est de vous arracher au Christ, de vous faire perdre ce que le Christ a acquis pour chacun de nous sur la croix :

  • réconciliation avec Dieu,

  • soutien personnalisé et vie intime avec Jésus pendant votre vie,

  • pardon des péchés,

  • vie éternelle avec Dieu 1) au moment du jugement de votre âme lors de votre mort 2) au moment de la résurrection de votre corps lors du retour sur Terre de Jésus et du Jugement définitif

 

Pourquoi le diable fait-il cela ?

Afin de vous posséder au moment de votre mort, lors du jugement de votre âme, pour vous entraîner dans l'enfer avec lui afin de vous y faire souffrir, puis, lors du retour du Christ sur Terre, où aura lieu le Jugement définitif, que vous soyez jetés avec lui pour l'éternité dans un étang de feu sans fin.

 

Car toute âme, lors de la mort, est mise en présence de Dieu et saisit l'immensité de l'amour de Dieu, si jouissive que l'âme souhaite intensément ne pas en être séparée. L'enfer, c'est justement être séparé de Dieu et de son amour pour toujours. L’ennemi veut vous entraîner avec lui dans cette abominable vie mortelle éternelle.

Le pire ennemi et adversaire de l'homme et de Dieu, le diable

Quels sont les moyens qu'emploie le diable pour vous perdre ?

  • vous faire faire le plus de mal possible sur terre : vous faire tourner en bourrique en vous envoyant le plus de calamités possible (maladie, accidents, contrariétés…) afin, si vous êtes croyant, de vous faire perdre la foi en Dieu ou de vous décourager ; si vous êtes incroyant, de vous faire dire "s'il y avait un Dieu, il ne laisserait pas cela se produire".  Voire de vous faire commettre le suicide.

  • de vous faire croire que Dieu n’existe pas, que lui-même n'existe pas, ou que le christianisme est un carcan bardé d'interdictions et que vous n’avez aucun avantage à croire ; que Dieu est un personnage tyrannique abreuvant d’interdictions, un anti-liberté à fuir ; que la Bible est un tissu de sornettes pour esprits crédules.

  • de vous harceler de propositions toutes plus désirables les unes que les autres et semblant justifiées

  • de vous diriger vers des croyances New Age de bien-être, le reikki, les chakras, les pierres, les voyants, guérisseurs, ceux qui vous proposent de travailler sur de "bonnes ondes" et les "énergies" de votre corps, les horoscopes. Tout cela a l'air bien anodin, mais ne l'est pas

  • de vous faire minimiser vos fautes, erreurs, péchés et de vous amener à penser "si jamais Dieu existe, il est miséricordieux, il pardonne tout, finalement je n'ai pas fait grand-chose de mal, alors il me pardonnera". Grave erreur. Car si Dieu est Miséricordieux, il est aussi Justice.

  • d'inciter les jeunes à pactiser avec lui par bravade, par effet de mode, en rejoignant des groupes satanistes qui portent par exemple... des croix sataniques (à l'envers). Ces jeunes pensent à un jeu et n'ont aucune idée de celui à qui ils ont affaire. Ils ignorent qu'ils vivent la réalité et attribuent un pouvoir démesuré à leur propre ennemi en refusant au Christ celui de les mettre à l'abri et de les sauver. Dieu s'interdit de franchir la limite de la liberté humaine, tandis que le diable, lui, la franchit en permanence. C'est une véritable catastrophe pour ces jeunes.

 

Et il vous connaît bien, l’ennemi. Il sait par quel bout vous prendre pour vous attirer à lui. Il connaît tous vos travers, tous vos petits secrets. Tout cela pour entraîner chaque homme dans sa spirale, le conduire à faire le plus de mal possible, presque imperceptiblement. Il utilise parfois de grosses ficelles comme la pornographie, le crime. Mais il y a aussi des ficelles invisibles, car plus subtiles, qui commencent souvent sous couvert d’une bonne intention : « L’enfer est pavé de bonnes intentions. »

Pourquoi les chrétiens, qui font aussi des fautes, seraient-ils épargnés ?

Vous allez dire « mais les chrétiens aussi, ils font des fautes ! », mais ils ne sont pas épargnés par l'ennemi. Bien sûr, ils en font autant que les autres, mais la différence, c'est qu'ils croient en Jésus, en la Bonté de Dieu, ils ont confiance en Lui et en son offre de Vie éternelle, espèrent sa Miséricorde (son pardon), ils font de leur mieux pour ne pas succomber au mal, donc pour mettre en pratique les demandes du Christ (tout au moins les chrétiens sérieux). Et ils ont l'humilité de comprendre qu'ils ont besoin du pardon de Dieu, de sa Grâce, aussi lui demandent-ils pardon pour toutes leurs offenses, régulièrement, et ce avant leur mort. Ce sont les prêtres (que Jésus appelle personnellement, voir la page Devenus Religieux de ce site)  qui leur accordent ce pardon au nom de Dieu, comme Jésus le leur a permis (« tout ce que vous lierez sur terre sera lié dans le ciel, tout ce que vous délierez sur terre sera délié dans le ciel » Matthieu 18, 18).

Que peut faire de plus pour vous le Christ, déjà mort pour vous sur la croix, si vous ne voulez pas de lui ?

Ainsi, l’ennemi se frotte les mains lorsqu'il arrache des masses de personnes au Christ qui, pourtant, a donné sa vie, son sang pour chacune d'entre elles. Que peut-il faire, Jésus, si vous ne voulez pas de lui ? Il vous a conféré cette fameuse liberté à laquelle vous tenez tant… Il ne peut pas vous forcer à croire ! C’est la raison pour laquelle il ne fait pas un miracle gigantesque devant vos yeux : alors vous seriez FORCÉ de croire. La liberté de l’homme a une telle importance aux yeux de Dieu, afin que les hommes ne soient pas ses petits robots, qu'il préfère se révéler à eux discrètement.

 

Alors pour éveiller votre attention, il a fait en sorte que le nom de son Fils, Jésus, et ses Évangiles, soient connus dans le monde entier, que la Bible soit accessible en tout lieu, dans toutes les langues ; il multiplie les chrétiens, il appelle des prêtres à servir les sacrements qu'il a spécialement mis en place pour sanctifier les hommes sur terre. Il murmure à votre conscience pour vous inciter à choisir de faire le bien plutôt que le mal, il vous fait croiser une de ses petites sentinelles lumineuses (personnes délicatement converties suite à une rencontre personnelle avec le Christ, personnes guéries miraculeusement de façon inexpliquée par la science) pour qu'elles vous parlent de Lui. Il laisse donc à chacun le temps de vouloir en savoir plus sur Lui, de partir à sa recherche sans a priori, puis de le rencontrer, de vouloir de lui, de l'aimer.

Vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas au courant.

L'âme devant le tribunal de Dieu au moment de la mort

Pour que le rachat des fautes si cher payé par le Fils soit efficace au moment de la mort lorsque l'âme passe devant le tribunal de Dieu, encore faut-il croire au Fils et mettre en œuvre ses commandements : « tu aimeras ton Dieu de toute ton âme, tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Voilà pourquoi Jésus est « le chemin, la vérité et la vie ».

Si l'ennemi vous a convaincu que Dieu n'existe pas, vous arrivez le corps mort, mais l'âme vivante, devant le tribunal de Dieu avec vos fautes non pardonnées

À l'instant de la mort, vous n'êtes plus rien, vos titres et possessions restées sur terre n'ont plus aucune valeur. L'accusateur, ce n'est pas Dieu mais vous-même, en présence du diable, lui qui a fait en sorte de vous inciter à faire le mal, à ne pas croire en Dieu et en ce Sauveur que Dieu le Père a envoyé aux hommes, Jésus Son Fils, afin de les sauver, tous, car il aime chacun d'entre eux d'un amour unique, privilégié, et d'une intensité incommensurable que l'intelligence humaine ne peut saisir.

Devant l'immensité de la Justice et la Sainteté de Dieu, vous procédez à votre auto-jugement. Comment Jésus pourrait-il intercéder pour vous, si vous n'avez pas voulu entendre parler de lui ou pas voulu de lui ? Dans la balance de la justice et de l'amour de Dieu, en présence du diable qui ne laissera rien passer, ne pèse plus que l'amour que l'homme a pu donner dans sa vie. Amour pour Dieu. Amour envers les autres créatures de Dieu. C'est tout.

Si vous avez beaucoup aimé, vous serez sauvé.
Sinon, d'après vous, que se passe-t-il ?
L'ennemi et accusateur pousse un grand ricanement et vous emporte avec lui. Et là, vous ne pourrez pas dire « Que le Diable l'emporte ! », car hélas, cette fois, c'est vous-même qui êtes emporté !

(Pour en savoir plus, lire sur ce site Que se passe-t-il au moment la mort)

Vous comprenez pourquoi l'ennemi fait tout ce qu'il peut pour vous convaincre que Dieu n'existe pas !

Alors choisissez Jésus, ses Évangiles et laissez-vous faire par la délicatesse de Dieu qui vous conduira près de lui.

 

Ouvrez-lui la porte de votre cœur, Jésus rêve d'y entrer.

Énorme vague du mal menaçant d'engloutir un homme courant vers une croix sur un sommet

L'humanité et la planète
dans l'accélérateur de particules du mal

Les problèmes liés au pouvoir de la science sur la vie, à la survie de l'homme dans son environnement naturel, aux mutations de la société et aux crises économiques, ont pris depuis les dernières décennies une dimension planétaire. Les hommes, même lorsqu'ils acceptent de travailler ensemble, parviennent de plus en plus difficilement à maîtriser l'accélération de tous ces phénomènes.

Quand le mal est valorisé,
quand le bien est pris pour une faiblesse

  • Égoïsme, indifférence, jalousie, individualisme, violence…

  • Toute-puissance de l'argent

  • Exigence de jouissance, si possible immédiate, course aux loisirs

  • Concentration de pouvoir de multinationales de plus en plus puissantes éliminant la concurrence, donc la possibilité de procéder à un choix différent ; destructrice des hommes devenus des numéros dans les mains de DRH appliquant la politique de la productivité pour toujours plus de rentabilité

  • Drainage des ressources vers un pourcentage de fortunés

  • Valeurs inversées ou le mal est devenu le bien et le bien devenu le mal

  • Création de besoins non essentiels (avons-nous besoin du dernier Iphone ?)

  • Remplacement des communications vraies par d'autres, superficielles, via les réseaux sociaux, habitudes addictives

  • Intérêt des réseaux sociaux perverti par l'envie de paraître ; par l'absence de vérification des informations colportées ; par les égos touchés par des mots mortels, ce qui peut mener à des lynchages, vengeances, morts

  • Population robot les yeux penchés sur le téléphone portable et qui ne regarde plus autour d'elle les gens, les paysages

  • Système économique en panne si cesse la consommation

  • Persistance des guerres pour raisons d'ego, de territoire, d'ethnie, de religion travestie

  • Destruction des ressources naturelles, extinction des espèces, pollution

  • Manque de travail pour chaque homme

  • Jeunes en perdition qui ne savent plus comment concilier valeurs morales et violence du monde actuel

  • Planète asphyxiée assaillie de pollutions, de déforestations, de catastrophes  et victime d’un dérèglement climatique dont les signes sont accablants (inondations, éruptions, incendies, dômes de chaleur…) mais qui n’en sont pour l’instant que les prémices.

Car l’ennemi tient les gens dans ses griffes par la recherche frénétique de la jouissance, du plaisir et d'un bien-être illusoire, « les idoles de la richesse mondaine, le goût pour une vie avide pour soi-même ou le goût pour l’avoir et le pouvoir » (Pape François).

L’ennemi est aussi au cœur de l’ésotérisme, l’occultisme, la voyance, les guérisseurs, les chakras, le reikki, les "énergies", les pierres, le spiritisme, le culte satanique (lire la page Le diable existe-t-il ?) ; la consommation à outrance, la convoitise, l’injustice, la course à l’armement, la domination, la pornographie, certaines formes de capitalisme, de socialisme, de régimes totalitaires…

La cause en est cet ennemi du Christ et de l'Homme, le vôtre, le mien, celui de votre mère, de vos frères, de vos amis. Car le diable est ravi que le monde aille dans le mur, dans une frénésie de jouissance et de fausse liberté initiée par les hommes eux-mêmes, situation en cours d'accélération paroxystique.

Et surtout, il se réjouit que le monde occidental ne croie plus en Dieu.

« Nous n'avons pas la conscience lucide
que nous marchons vers l'abîme »

alerte le philosophe Edgar Morin, qui fête ses 100 ans

Extrait d'un article du Figaro

« Aujourd'hui, c'est la Terre qui est menacée. Ce n'est pas seulement le monde animal et végétal. C'est nous-mêmes, avec les pollutions, l'agriculture industrialisée. Nous avons mille menaces avec des conflits, les fanatismes, les refermetures sur soi. Il y a des causes absolument magnifiques pour les jeunes, la défense de la Terre, la défense de l'humanité, c'est-à-dire l'humanisme. (..) On ne peut pas se réaliser en étant enfermé dans son propre égoïsme, dans sa propre carrière. On doit aussi participer à l'humanité (…) Aujourd'hui, il y a plus de dangers. Ils sont multiples. Vous avez le danger nucléaire. Vous avez le danger économique, celui de la domination de l'argent un peu partout. Vous avez les crises de la démocratie, comme il y en a eu à l'époque, et qui aujourd'hui sont aussi graves. Donc, il y a des traits semblables, mais aussi des traits très différents. Surtout, il y a l'absence de conscience lucide que l'on marche vers l'abîme. Ce que je dis n'est pas fataliste. (…) technologie moderne et notamment de la vidéosurveillance, des algorithmes. Ce sont des dangers immédiats ?

C'est un des dangers dans cette société, appelons la néo-totalitaire, qui pourrait s'installer. Mais il ne faut pas oublier la biosphère qui va aggraver tout ça si la crise climatique continue. Il ne faut pas oublier que les fanatismes se déchaînent un peu partout. Ce qui me frappe beaucoup, c'est que nous sommes à un moment où nous avons, tous les humains, une communauté de destin – et la pandémie en est la preuve, on a tous subi la même chose de la Nouvelle-Zélande à la Chine et à l'Europe. On a subi les mêmes dangers physiques, personnels, sociaux, politiques. (…) rien n'est irrémédiable. Malheureusement, la démocratie n'est pas une chose irréversible, mais une dictature non plus n'est pas irréversible. On a vécu des périodes sombres comme l'Occupation où pendant des années, il n'y avait pas d'espoir, jusqu'à ce qu'arrive le miracle de la défense de Moscou et de l'entrée en guerre des États-Unis. Donc l'improbable arrive dans l'histoire. Des événements heureux arrivent. Parfois, ils n'ont qu'un sens limité, mais quand même important.

 

Prenez le pape François. C'est le premier pape depuis des siècles qui soit retourné aux principes de l'Évangile et ait pris conscience des périls qui menacent la Terre, de la pauvreté et de la misère humaine. C'était imprévu que ce pape succède à un autre pape qui était si fermé, si réactionnaire.(…)

Dans le fond, il y a toujours la lutte entre ce qu'on peut appeler les forces d'union, d'association, d'amitié, Eros, et les forces contraires de destruction et de mort, Thanatos. C'est le conflit depuis l'origine de l'univers où les atomes s'associent et où les étoiles se détruisent, se font bouffer par les trous noirs. Vous avez partout l'union et la mort. Vous l'avez dans la nature physique, vous l'avez dans le monde humain.

 

Moi, je dis aux gens, aux jeunes : prenez parti pour les forces positives, les forces d'union, d'association, d'amour, et luttez contre toutes les forces de destruction, de haine et de mépris. »

Ce sont les jeunes d'aujourd'hui qui vont traverser le temps, assurer la course de la Parole et la survie des communautés chrétiennes. Jeune du monde, jetez-vous dans le grand combat du Christ contre les puissances du Mal. Devenez des guerriers du Christ (à lire sur ce site).

Nuages iridescents de Dieu le Père qui veille à l'exécution de son plan

Mais le plan de Dieu s'exécutera

Au cœur de ce monde que Dieu aime mais qui est travaillé par les forces du refus, de la révolte et de l'athéis­me, Dieu le Père est là, en filigrane. Il continue à donner son impulsion au monde et à chaque homme de la terre, tout en lui laissant sa liberté, mais il offre à chacun, à chaque instant, le choix du bien ou du mal, et le salut par Jésus, son Fils.

Il est probable qu'un jour, les hommes, réduits à l'extrémité par leurs propres erreurs principalement dues à leur orgueil, se trouveront dans de telles heures d'angoisse et de désespoir, qu'ils commenceront à deviner que Dieu Est. Qu'il est la solution car il nous a aimés d'un amour extravagant, et qu'il nous aime encore comme il a aimé son propre Fils. Peut-être par de spectaculaires et innombrables guérisons qu'il offrira (par le canal de chrétiens) comme témoignage éclatant de sa Présence, il tournera vers lui les regards, même des plus sceptiques. Le retour de Jésus devrait alors être proche… Le signe de la croix sera alors visible de toute la terre.

 

Le plan de Dieu s'exécutera, quoi que puisse faire l'ennemi. Dieu veut restaurer les hommes tels qu'il les avait rêvés, créés à l'origine, pleins d'amour et immortels, avant que l'ennemi ne vienne proposer la tentation : se passer de Dieu… être plus fort que Dieu….

Le diable et son plan
pour vous en image

Le diable veut étouffer toute lumière de Dieu

Il n'aime pas que vous vous renseigniez sur Dieu.

Une femme accablée est sur le point d'être saisie par les forces du mal

Il vous surveille, toujours prêt à vous nuire...

Satan envoie ses anges faire du mal aux hommes dans le monde

Toujours prêt à vous enfoncer pour vous entraîner, de faute en faute, de petit mal en petit mal, vers un état où vous ne verrez même plus le mal dans ce que vous ferez. Lors de votre mort, que pourrez-vous dire à Dieu puisque durant toute votre vie vous aurez choisi de vivre avec le mal ? Dieu vous dira qu'il vous avait envoyé Jésus. Mais vous n'avez pas voulu croire en lui... Satan, lui, ricanera de vous avoir bien enfariné et vous emportera avec lui... Il sera trop tard. Dieu a permis à des dizaines de personnes, des religieux mais aussi des personnes ordinaires, de voir cela et de revenir pour le rapporter (voir les témoignages dans la page Le diable existe-t-il ? et Expériences de mort imminente

Tunnel de rochers au bout duquel on voit la lumière
La croix lumineuse de Jésus luit comme un phrare dans la nuit

L'ennemi veut vous empêcher d'atteindre la lumière

Passer de l'ombre du diable à la lumière avec Jésus

Vous empêcher de passer de l'autre côté, vers les couleurs, la Vie...

Jeune femme monte un escalier dont les marches sont formées par les lettres du mot Jesus
Femme franchissant un précipice en marchant sur une croix et passant des ténèbres à la lumière
Une femme gravit en courant une croix placée comme une planche de salut

Jésus, lui, a prévu un chemin pour que vous parveniez à lui et sa lumière.

Aucun chemin n'est identique, il est personnel et individualisé, sur mesure, pour chacun.

La course de la vie, celle de la lutte contre le diable

Il s'agit de la course de votre vie. Êtes-vous prêt(e) à la courir ?

Un guerrier avec bouclier se prépare au combat devant un diable serpent, un squelette est par terre

Il s'agit du combat de votre vie, pour votre vie éternelle. Êtes-vous prêt(e) à relever le défi ?

Jésus a déjà vaincu le diable au désert
Jésus repoussant le diable d'un seul signe de main

Vous ne serez pas seul(e), Jésus vous assistera au combat. L'ennemi, il l'a déjà vaincu..

Rien ne résiste à la puissance et à la lumière de Jésus

Rien ne résiste à Dieu.  Mettez-vous en sécurité entre les mains toutes puissantes de Jésus.

Il attend votre réponse.